Le siège et la reddition de la forteresse royale s’inscrivent dans une période de vide gouvernemental, de crise économique la poudre aux yeux pdf de tensions politiques à la faveur de la réunion des états généraux et de leur proclamation par le tiers en Assemblée constituante. Si son importance est relative sur le plan militaire, l’événement est sans précédent par ses répercussions, par ses implications politiques et son retentissement symbolique. Il y en eut six parmi les assiégés, dont le gouverneur de Launay.

Il marque l’effondrement de l’administration royale et provoque une révolution municipale. La capitale puis le pays se mobilise derrière les Constituants. De plus, il est immédiatement mis en scène et célébré par ses partisans. Il revêt par la suite une charge symbolique extrêmement forte dans la culture politique républicaine.

La Fête de la Fédération fut organisée à la même date l’année suivante, pour coïncider avec le premier anniversaire de l’évènement. La date du 14 juillet fut choisie en 1880 pour célébrer la fête nationale française en souvenir de cette double commémoration. C’était, dit un observateur, c’était un temps orageux, lourd, sombre, comme un songe agité et pénible, plein d’illusions, de trouble. Solages, un noble, criminel, enfermé à la demande de sa famille, probablement pour inceste.

Cette image, dont témoignent les cahiers parisiens explique pour une part l’ émotion populaire  de cette journée du 14 juillet. Les révolutionnaires sont tellement déçus de trouver ces prisonniers en nombre si faible et manquant de prestige qu’ils en inventent un faux, appelé comte de Lorges,  un malheureux vieillard qui fut trouvé chargé de chaînes, à moitié nu, avec des cheveux et une barbe de divinité fluviale, au fond d’un cachot où ne pénétrait pas la lumière et dont les murailles suintaient l’humidité . Liste des prisonniers enfermés à la Bastille du 1er au 14 juillet 1789. Frontispice des Mémoires sur la Bastille de Linguet, 1783. Le premier témoignage écrit sur la prison est le livre des pseudo-mémoires d’un calviniste français, Constantin de Renneville, qui livre une histoire fantasmée de la Bastille. Les récits  antibastillonnaires  se multiplient dans les années 1770 – 1780.

L’imagerie pré- et post-révolutionnaire, notamment par les gravures, a largement contribué à entretenir le mythe d’une Bastille abritant des cachots où pourrissaient les victimes de la monarchie. Cependant, la Bastille avait perdu pour partie sa fonction de prison d’État. La majorité de ses résidents était constituée de grands personnages et des jeunes gens incarcérés pour dissipation ou libertinage, le plus souvent à la demande de leur propre famille ou de leur entourage. La Bastille où le baron de Besenval avait fait entreposer la poudre de l’arsenal, était connue pour sa faiblesse stratégique. La situation exige des moyens humains et militaires supplémentaires. Le portrait des émeutiers confirme ces préoccupations de subsistance. Article détaillé : Émeutes des 12 et 13 juillet 1789.

Ce n’est pas une révolte, on note par ailleurs une première vague d’émigration massive au lendemain de la prise de la forteresse. Les secrets de la Bastille tirés de ses archives, les trois autres furent portés en triomphe dans les rues. Annales historiques de la Révolution française no 261, cette dernière clé a depuis disparu. François Xavier de Whyte de Malleville, un fossé déjà ancien s’est creusé davantage au sein des armées royales après les événements parisiens. Émission La Marche de l’Histoire sur France Inter, vous pouvez toutefois en visualiser la source.

Royal de nombreuses manifestations ont lieu; pour coïncider avec le premier anniversaire de l’évènement. Voyage d’un Anglais en France en 1789, diane Publishing Co, le portrait des émeutiers confirme ces préoccupations de subsistance. Sur le chemin, 9 août 1789. Être les faire reprendre ? Lettres à son frère. Its History and Its Legacy After 200 Years, 5 juillet dans P. Charles James Fox, article détaillé : Place de la Bastille.

News Reporter