Votre CV n’est rien d’autre qu’un comment envoyer un format pdf pour l’entretien. Il n’est que la première étape d’un parcours qui peut s’avérer long et difficile, surtout si vous avez affaire à un cabinet de recrutement. C’est votre carte de visite privilégiée, le reflet de votre parcours personnel et professionnel et de votre personnalité. Soignez-le donc comme il le mérite car vous serez jugé sur sa pertinence et son attractivité.

Un CV bien fait est un CV qui rassure, suggère, et finalement donne envie au recruteur potentiel de vous rencontrer. Donnez-lui ces points de repère par une présentation claire et aérée: qu’il ne cherche pas. Si votre profil passe la rampe, il prendra alors le temps de “l’éplucher” en détail pour se faire son opinion. En étant synthétique, précis, concret, positif, faites en sorte qu’elle soit la meilleure possible, et que votre candidature atterrisse dans la banette ou chemise “à convoquer”.

Les 3 piles de CV du recruteur : comment faire pour être sur la bonne pile ? Quelques conseils présentés en vidéo par Philippe PICARD. Texte de la vidéo Que vous soyez jeune diplômé ou expérimenté, pour répondre à une offre d’emploi il vous faudra un curriculum vitae, un CV. C’est devenu quasiment indispensable, quelque soit la profession, même aux plus jeunes qui cherchent un stage ou un premier emploi sans même avoir d’expérience professionnelle. C’est en fait la carte d’identité de l’emploi. Pour bien comprendre la nécessité de faire un bon CV, il faut d’abord connaêtre les contraintes d’un recruteur : certaines grandes entreprises reçoivent plus de 500 candidatures par jour !

Dans la plupart des cabinets de recrutement, les consultants ou chargés de recherche ont à leur disposition des dizaines de milliers de CV différents. Il est donc impossible pour un recruteur d’accorder 5 minutes à la première lecture d’un CV. Troisième pile : très proche de la corbeille, parfois même dedans. Vous aurez beau être le meilleur candidat, si votre CV est mal fait, il finira dans la troisième pile !

Il faut donc mettre tout en oeuvre pour passer ce premier barrage, et premièrement prendre le temps de travailler son CV. En fonction de la durée et de la diversité de votre expérience professionnelle, il n’est pas aberrant de passer une voire deux journées complète à sa rédaction. Il faut dans un premier temps faire un bilan complet sur tout ce que vous avez fait et ce que vous savez faire. Depuis vos études et en n’oubliant aucune entreprise. Détaillez au propre chaque expérience et définissez ce que chacune d’elle vous a apporté et les résultats que vous avez obtenus. Sachez en déduire vos points forts et vos points faibles. Si vous débutez et que votre expérience est limitée, ne perdez pas de vue que beaucoup d’autres sont dans le même cas que vous.

Ne partez pas battu d’avance et cherchez dans vos stages, ou même votre expérience personnelle, les atouts que vous avez pu mettre en avant. Dans un second temps, il est très important de savoir ce que vous souhaitez réellement faire. Vous devez en fait établir votre projet professionnel. Quel métier, quelle fonction souhaitez-vous exercer, dans quel type d’entreprise ? Vos qualités sont-elles adaptées à vos souhaits d’évolution ?

Sachez reconnaitre en toute honnêteté vos limites pour vous fixer des objectifs réalistes. Une fois que vous avez franchi ses deux premières étapes, vous pouvez vous concentrer sur la rédaction de votre CV. Illustration en Vidéo : le contenu du CV Quelques conseils sur le contenu présentés en vidéo par Philippe PICARD. Texte de la vidéo Vous avez défini la présentation générale de votre CV, il faut maintenant y ajouter le contenu. Indiquez un titre accrocheur et parlant sans être trop vague ni trop précis : vendeur sera trop général alors que vendeur de voitures rouges sera forcement très limitatif. Poursuivez par une rubrique Formation dans laquelle vous indiquez vos deux ou trois derniers diplômes, sans remonter trop loin.

Ceci étant dit, vous choisissez cette fois l’intervalle de découpe et votre fichier est divisé en plusieurs PDF. Il m’a ajouté un gros bandeau de pub jaune sur les pages. Vous pouvez alors effectuer toutes les modifications sur votre tableau; francky : même réponse que pour Bix et Laurent : il est possible de créer un aiguillage vers différente pages de question en fonction de réponses à une question fermée. 2 Global a pour politique de divulguer des informations suffisantes pour identifier notre client uniquement lorsque la partie demandant ces informations a déposé une poursuite judiciaire qui implique notre client dans une irrégularité ou un méfait tombant sous le coup de la loi ou pouvant démontrer que les informations demandées se rapportent aux questions impliquées dans l’affaire sous, vous que votre éditeur sera très exigeant sur ces points, refermons cette petite parenthèse pour entrer dans le concret !

Vous pouvez indiquer un nom d’école si elle est suffisamment connue dans la profession. Pour cela, l’ordre chronologique est le plus souvent recommandé. Détaillez vos expériences en commençant par la plus récente. Mars 2005 à juin 2007 par exemple, le poste occupé : responsable du rayon électroménager. S’il y a un trou dans votre CV, une période d’inactivité volontaire ou involontaire, ne soyez pas géné.

Cette période peut être noyée dans la chronologie du CV s’il elle est courte. Dans le cas contraire, n’ayez pas honte d’une période de chômage car personne n’est à l’abri. Eviter simplement d’être négatif car vous aurez le loisir de vous expliquer clairement lors d’un éventuel entretien. Dans tous les cas, ne mentez pas. N’indiquez pas une fausse expérience, un faux diplôme ou des connaissances que vous n’avez pas : vous serez mal à l’aise en entretien et serez forcement démasqué un jour ou l’autre. Cela ne vous coutera pas la prison, mais votre crédit de confiance en sera fortement diminué auprès de votre nouvel employeur. Vous serez également dans la liste noire du recruteur.

News Reporter